Maladies à transmission vectorielle

Les vecteurs des maladies dites à transmission vectorielle sont des organismes qui transmettent des agents pathogènes ou des parasites d’une personne et/ou d’un animal infecté à un(e) autre.

On les trouve généralement dans les régions tropicales et sous tropicales et là où l’accès à l’eau potable et aux systèmes d’assainissement pose problème.

Les maladies à transmission vectorielle représentent plus de 15% de la charge mondiale estimée des maladies infectieuses. Le paludisme est celle qui fait le plus de victimes (660 000 décès en 2010).

Celle qui se propage le plus rapidement dans le monde est la dengue. ,

Pour en savoir plus => https://www.who.int/campaigns/world-health-day/2014/about-diseases/fr/

***

Ces vecteurs de maladies dites à transmission vectorielle peuvent transmettre des maladies infectieuses de façon active ou passive:

  • des vecteurs biologiques: par ex. des moustiques et des tiques peuvent être porteurs d’agents pathogènes à l’intérieur de leurs corps, qu'ils transmettent par piqure ou morsure
  • des vecteurs mécaniques: par ex. des mouches peuvent transmettre, par simple contact physique, des agents infectieux présents à l’extérieur de leurs corps.

La majorité de ces maladies à transmission vectorielle sont des zoonoses (maladies pouvant se transmettre directement ou indirectement entre les animaux et les humains), comme par ex. la maladie de Lyme (une des pathologies pouvant être transmise par des tiques). Elles sont considérées comme étant des maladies infectieuses émergentes dans l’Union européenne.

Pour en savoir plus => https://www.efsa.europa.eu/fr/topics/topic/vector-borne-diseases